Le moindre crosseur

Mardi matin on a entendu un grand soupir de soulagement collectif avec les résultats du plus récent sondage de Léger Marketing qui, avec un échantillonnage qui ne laisse qu’une faible marge d’erreur, confirme que le PQ est en chute libre et le PLQ pourrait remporter une majorité. Soupir de soulagement, non pas parce qu’un gouvernement libéral est bien meilleur qu’un gouvernement péquiste, mais parce que bien peu d’entre nous veulent vraiment avoir à supporter l’incertitude et la bisbille constitutionnelle inhérente de tout régime péquiste, et aussi l’incompétence patente que l’équipe de Pauline Marois a démontré depuis les derniers dix-huit mois.

Read more

La souveraineté : Parce que la tyrannie québécoise a bien meilleur goût…

Avec l’annonce de la candidature de Pierre-Karl Péladeau à Saint-Jérôme, le chat souverainiste est sorti du sac. On voit encore PKP, le poing en l’air, proclamant qu’il veut « un pays ». Si le PQ a un seul talent, c’est celui de diviser. Que ce soit la souveraineté ou la charte, ces débats qu’il engendre ont le don de nous inciter à nous sauter à la gorge. Et pourquoi au juste? À cause que certains pensent que la notion abstraite d’une « nation » ou d’un « peuple » leur donne le droit d’imposer leur façon de vivre et de penser aux autres qui vivent sur ce qu’ils considèrent « leur » territoire.

Read more

Pierre-Karl Péladeau, un libertarien?

Il n’y a pas si longtemps, on se serait simplement contenté de caractériser M. Péladeau comme étant « de droite ». Le fait qu’on utilise maintenant le terme « libertarien », même si c’est à tort et à travers, signifie que cette philosophie politique s’est infiltrée dans le « mainstream » et n’est plus considérée comme marginale.

Read more

Manipulation médiatique?

Si on en croit la teneur de l’article, il serait positivement scandaleux que le PLQ paye deux personnes $1000 pour poser une centaine de pancartes électorales alors que la plupart des partis dépendent de bénévoles qui reçoivent au mieux « un beigne et un café » pour leurs efforts. Fort bien ! Seulement l’article mentionne au sujet du PQ:

« 35 000 pancartes électorales posées pendant la présente élection -Elles seront toutes installées par des bénévoles, à l’exception de 3600 pancartes relevant de la campagne nationale qui seront posées par une firme privée pour un montant de 61 500$. »

Read more