Ce qui cloche avec l’immigration

«Nous vivons dans un monde basé sur la prémisse que nous ne sommes pas assez sages pour nous gouverner nous-mêmes, mais que certains sont supposément capables de gouverner les actions de millions de leurs semblables par la force et on s’imagine que ce droit de dominer et imposer sa volonté aux autres se gagne légitimement par concours de popularité. Aussi longtemps que notre société sera fondée sur cette prémisse, nous vivrons dans un monde où la violence et l’arbitraire priment et des enfants seront séparés de leurs parents qui seront criminalisés pour avoir traversé la mauvaise ligne imaginaire sans permission.»

Read more
%d bloggers like this: